Never Without Lipstick… 💋

C’est en 1840 que Guerlain invente le bâton de rouge à lèvres « Ne m’oubliez pas », à base de cire de bougie parfumée.

Avant d’être ce petit bijou pratique que l’on dégaine de son tube, le rouge à lèvres c’était des mélanges de pleins d’ingrédients : des pierres semi-précieuses avec de la cire d’abeille, des fruits écrasés avec de la pâte d’argile ou de la poudre d’insectes humidifiée.

Pourtant, pendant l’Antiquité, le rouge à lèvres était réservé aux hommes. Mais petit à petit, son image change jusqu’à ce qu’il devienne l’accessoire favori des femmes dites « légères » (comédiennes, courtisanes…).

À l’époque de l’Empire Romain, il était utilisé pour indiquer le rang social de la personne qui le portait. Les hommes n’hésitait pas à s’en mettre également.

Georges Washington, le premier Président des États-Unis mettait occasionnellement du rouge à lèvres, ainsi que du maquillage et de la poudre.

Avec l’arrivée de la 1ère Guerre Mondiale, les femmes restées à l’arrière reprennent le pouvoir et s’affirment en portant le rouge de façon ostentatoire.

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, tous les cosmétiques étaient rationnés, sauf le rouge à lèvres car Winston Churchill voyait l’impact positif qu’il avait sur le moral. De fait, les ventes sont restées stables pendant toute cette période.

27 tubes vendus par seconde

900 millions vendus par an

LE produit cosmétique le plus vendu

Psst… Maryline usait 5 tubes de rouge par mois.

Donc je vous présente mes 5 Rouge A Lèvres favoris du moment :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s