Cinquante Nuances de Déception

Le vendredi après-midi, je ne travaille pas. Du coup vendredi dernier, direction Disney Village avec ma meilleure amie pour aller voir Cinquantes Nuances de Grey au cinéma et nous étions légèrement (très légèrement) impatientes de le découvrir. J’avais acheté les places à l’avance afin d’éviter la file d’attente, si bien qu’il ne nous restait plus qu’à acheter popcorn et boissons.

Deux heures plus tard, sortie de la salle et direction la voiture. Nous n’avons pas échangé un mot de tout le trajet. C’est dire ce que nous inspirait le film. Et le titre de mon article vous l’explique d’autant plus.

Je vais essayer de ne pas trop en révéler sur le film pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu mais pardonnez-moi si j’en dis trop. Et je le répète, ceci n’est que mon avis, pas besoin de me brûler sur la place publique si vous n’êtes pas d’accord avec moi 🙂

Ce qui vaut vraiment le coup dans le film c’est la bande origine et le jeu d’actrice de Dakota Johnson. Elle est brillante dans le rôle d’Anastasia et retranscrit à la perfection la jeune femme que nous avions découvert sous la plume d’E.L. James. Et la bande-son m’a donné des frissons (les morceaux de The Weeknd et d’Ellie Goulding – entre autres – sont magnifiques !).

Je ne dis pas que Jamie Dorman joue mal ou que c’est un mauvais acteur, mais il ne ressemble en rien au Christian du livre. Il n’est pas assez épais (je l’entends aux sens propre et figuré), pas assez profond. On a parfois l’impression qu’il est complètement passé à côté de son rôle.

Quant à la chronologie, celle-ci n’a pas été tout à fait respectée – ce qui est dommage – et certains moments importants du livre ont complètement disparus (lorsqu’Ana est en larmes chez elle et que Christian débarque, lorsqu’elle couche avec lui pour qu’il accepte de lui révéler des bribes de son passé, le moment dans la grange…). On a même parfois l’impression qu’ils en ont fait un film comique ! On passe plus de temps à rire en le regardant qu’à pleurer en découvrant les scènes qui nous avaient émues lors de la lecture du livre.

affiche2b502bnuances

Après avoir vu Cinquante Nuances de Grey, je comprends mieux le choix de la mention « Interdit aux moins de 12 ans » en France. Les scènes de sexe ont été édulcorées au possible et la nudité de Dakota Johnson ne se voit que très rapidement ou dans un jeu de clair/obscur. Il existe des films bien plus osés que Cinquante Nuances contrairement à ce qui avait pu être dit (9 semaines 1/2…).

En bref, j’ai apprécié la version cinématographique de Cinquante Nuances, mais le livre est meilleure et de loin. Et vous, avez-vous lu ou vu Cinquante Nuances ? Qu’en avez-vous pensé ? On en discute juste en dessous de cet article !

Lots of love,
M.

One thought on “Cinquante Nuances de Déception

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s